Evolution de Challet vers Chartres Métropole

A Challet, depuis de nombreuses années, règne un esprit communautaire puisque déjà en 1967 était créé le Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique avec les communes de Challet, Clévilliers, Briconville et Fresnay-le-Gilmert. L’ensemble des classes est toujours regroupé à  Clévilliers.


En 2000, le Centre d’Intervention des Pompiers de Challet/Clévilliers voit le jour par le regroupement des CPI de Challet et Clévilliers, sous l’autorité du SDIS (Service Départemental d’Incendie et Secours).

Le 6 décembre 2000, onze communes (Berchères-les-Pierres, Berchères-Saint-Germain, Coltainville, Gasville-Oisème, Gellainville, Jouy, Morancez, Nogent-le-Phaye, Poisvilliers, Saint-Prest et Sours) se regroupent pour former "L'Orée de Chartres". Le 26 décembre 2002, Challet et Corancez rejoignent cette communauté de communes, et le 28 novembre 2003, Clévilliers, Houville-la-Branche et Prunay-le-Gillon la complètent.

Le 1er janvier 2011, "L'Orée de Chartres" fusionne avec la Communauté d'agglomération "Chartres Métropole" et le périmètre de Chartres Métropole s’étend depuis le 1er janvier 2013 à 47 communes, regroupant 124 690 habitants. (Voir carte détaillée)

 

 Tous les magazines "Votre Agglo"